commerce

Peut-on modifier son taux de prélèvement à la source en ligne ?

Vous souhaitez adapter votre taux de prélèvement à la source à votre situation en passant par exemple du taux personnalisé au taux neutre ou en choisissant le taux individualisé ? Vous pouvez certes demander à modifier celui-ci. Ceci implique certaines démarches, comme l’envoi de la demande à l’administration fiscale. Peut-on le réaliser en ligne ?

Rendez-vous sur le site officiel des impôts

Les démarches se font en ligne, sur le site officiel impots.gouv.fr. Vous devez y avoir créé votre compte personnel avec vos identifiants et votre mot de passe afin de le sécuriser. C’est le numéro fiscal qui sera réclamé à l’ouverture de votre compte. Une fois que vous êtes connecté sur votre espace particulier, vous accédez au volet « gérer mon prélèvement à la source ». Vous choisissez ensuite les options correspondantes : « déclarer un changement » pour modifier vote situation familiale, « actualiser suite à une hausse ou une baisse de revenus » en cas de changement du montant de vos ressources.

Par ailleurs, si vous souhaitez passer au taux individualisé ou au taux neutre, vous vous rendez à « gérer mon prélèvement à la source » et vous accédez au volet « individualiser le taux de prélèvement à la source ». Cette option est valable quel que soit le collecteur qui ponctionne vos impôts : employeur, Pôle emploi, caisse de retraite. Si vous souhaitez bénéficier du taux neutre, vous vous rendez au volet « ne pas transmettre le taux de prélèvement personnalisé ».

Dans quel cas changer de taux et sous quel délai ?

Attention, il faut savoir que le changement de taux n’est profitable que dans certaines situations. Par exemple, le taux neutre n’est pas recommandé au contribuable qui ne gagne que son salaire comme source de revenus. Le retraité peut aussi conserver son taux personnalisé.

La demande de changement de taux doit être fait sous un certain délai en fonction des circonstances. Par exemple, 2 mois si le changement concerne la situation familiale en général (en cas de mariage ou PACS, de naissance ou d’adoption, de décès du conjoint). Le délai sera de 3 mois en cas de divorce, etc. La demande peut être réalisée à tout moment. Du côté de l’administration fiscale, votre demande sera traitée dans un délai maximal de 3 mois. Ce nouveau taux sera ensuite communiqué au collecteur afin qu’il s’applique directement sur vos revenus.

Si vous vous abstenez de réaliser toutes ces procédures, aucun changement ne sera opéré sur votre taux, vous ne risquez cependant aucune pénalité. En revanche, l’administration fiscale conserve votre taux par défaut : le taux personnalisé encore appelé taux du foyer.

Dans tous les cas, simulez votre impôt avant de demander un changement. Vous disposez de simulateurs totalement à jour des textes de loi sur de nombreux sites en ligne. Plus d’infos sur economiematin.fr.

Taux à la source et réduction d’impôt

Ne décidez pas de changer votre taux à la source parce que l’impôt que vous payez vous paraît élevé par rapport à celui de l’année passée. En effet, le taux à la source est uniquement calculé sur la base des revenus globaux du foyer fiscal, c’est-à-dire que les réductions d’impôts ne sont pas prises en compte dans ce taux.

Pas de panique toutefois, ces réductions d’impôt seront versées en bonne et due forme par l’administration fiscale. La retenue à la source se fait donc uniquement par rapport à l’impôt sur le revenu. Pour obtenir les réductions, il suffit de compléter le formulaire de déclaration annuelle comme tous les ans. Les réductions de l’année fiscale blanche seront aussi versées. L’acompte de 60% a été servi en début janvier.