commerce

Le girardin industriel : un dispositif méconnu

Investir en Outremer et bénéficier d’une réduction d’impôt supérieure à sa mise, c’est possible grâce au dispositif Girardin industriel ! Il s’agit en effet d’un outil défiscalisant extrêmement efficace mais encore peu connu des investisseurs. Zoom sur la loi Girardin industriel : caractéristiques et avantages fiscaux.

Montage d’un dossier juridique par un spécialiste

La loi Girardin industriel fait intervenir trois principaux acteurs : l’investisseur métropolitain, l’entreprise ultramarine et un organisme de crédit. Ce dernier accorde un prêt à l’investisseur afin de financer l’acquisition d’un matériel ou d’un équipement industriel nécessaire à l’exploitation de l’entreprise choisie. Celle-ci loue alors ledit matériel pendant une durée verrouillée sur 5 ans. Elle doit en outre œuvrer dans le secteur artisanal, agricole, industriel ou commercial afin d’être éligible au dispositif.

girardin industriel

Un spécialiste se charge du montage du dossier juridique afin de garantir la recevabilité du dossier de défiscalisation. Une société en nom collectif ou une société par actions simplifiées est constituée pendant la durée de l’investissement. Ce n’est qu’à la sortie en montage que celle-ci est liquidée : le matériel devient alors la propriété de l’entreprise moyennant le paiement de la somme symbolique de un euro. La principale contrainte du dispositif : la durée de l’investissement qui est de 5 ans fermes ; le monteur doit alors garantir la pérennité du placement tout au long de cette période.

Avantages fiscaux

L’investissement sous Girardin industriel ouvre droit à une réduction d’impôt pouvant atteindre jusqu’à 125% du montant du placement, et la défiscalisation est dite « one shot » c’est-à-dire qu’elle est immédiate. Pour une mise inférieure à 250 000 euros, on parle de défiscalisation de plein gré, tandis qu’elle est dite sous agrément au moment où le montant investit est supérieure à ladite somme. Dans ce cas, un agrément émanant du ministère du budget est requis.