commerce

La société par actions simplifiée : pourquoi choisir cette forme juridique ?

Hommes, Employés, Costume, Travail

La société par actions simplifiée est une personne morale et elle se distingue par la souplesse de son fonctionnement. À la différence des autres formes sociétales, la SAS permet aux associés de profiter d’une liberté plus étendue vis-à-vis de la loi et aussi en ce qui concerne la prise de décision. Pourquoi choisir la SAS : les avantages dans cet article, de même que les points faibles.

Parmi les points forts : la limitation de la responsabilité des associés

La SAS ne requiert pas de capital de départ minimum : les associés sont donc libres d’en fixer le montant. De plus, les actionnaires peuvent adapter les statuts à leur guise et par rapport au fonctionnement de la société. Parmi les avantages les plus saillants de la SAS figure aussi la limitation de la responsabilité des associés. Les associés peuvent alors fixer eux-mêmes le montant de leurs apports en numéraire. En ce qui concerne ceux en nature, ils seront évalués par un commissaire aux apports. Les associés ont cependant le choix d’exclure cet apport en nature et ce, sur décision prise à l’unanimité et selon certaines conditions. Le nombre d’actionnaires est également illimité, et les conditions de cession des parts sont fixées librement par les statuts.

Quelques inconvénients : formalités alourdies et charges sociales élevées

Les formalités de création de la SAS sont assez lourdes. Elles comprennent entre autres la rédaction des statuts, l’inscription auprès du registre des bénéficiaires effectifs, l’envoi du dossier et son dépôt au centre de formalité des entreprises. Les charges sociales sont également élevées et ce, en cas de rémunération des dirigeants.

Par ailleurs, les associés membres d’une même famille privilégieront plutôt les formes juridiques telles que la SNC ou la SARL.

Vous pouvez obtenir les conseils personnalisés d’un expert-comptable spécialisé dans la création d’entreprise : Cocerto.fr. Il est en effet recommandé de recueillir son avis avant d’opter pour le choix juridique le plus approprié.