commerce

Dois-je me tourner vers une internationalisation de mon business ?

Créer sa propre entreprise, plus d’un en rêvent. Et pour cause ! Il n’y a pratiquement que des avantages puisque l’entrepreneuriat est bénéfique aussi bien sur le plan économique que sur le plan social. Et lorsque, après quelques années de démarrage assez difficile, une start-up devient finalement une PME stable, il est normal qu’elle veuille se développer et songer à étudier d’autres alternatives, parmi elles, l’internationalisation. Mais avant de se lancer, il est important de voir un peu tout ce que cela implique.

Les éléments à prendre en compte

Décider d’implanter sa compagnie dans un pays étranger ou de créer sa société offshore ne se fait pas sur un coup de tête. En effet, de nombreux points sont à considérer avant de se jeter à l’eau, et particulièrement concernant le pays où on souhaite s’implanter. L’environnement PESTEL, cela vous dit quelque chose ? Il s’agit de réunir les informations d’ordre politique, économique, social, technologique, environnemental et légal sur le pays en question et de les analyser car elles auront, d’une manière ou d’une autre, un impact sur le succès ou non de votre entreprise. Et comme il s’agit du domaine international, il faut également se renseigner sur les conventions multilatérales, les dispositions légales et les divers Accords déjà signés concernant le secteur où vous évoluer. Pour le cas des sociétés offshore, il faut bien se renseigner afin de ne pas tomber dans des arnaques et préférer se tournées vers les juridictions offshores connues.

Etudier la faisabilité

Après avoir pris en compte les éléments cités précédemment, il vous faut bien étudier si votre société a bel et bien des chances de réussir à l’étranger ou non. Il serait regrettable de devoir mettre la clé sous la porte à cause d’une simple erreur de jugement ou d’une précipitation ! Pour une simple extension sur l’international comme pour une société offshore, prenez le temps d’évaluer les risques. Distinguez les bons des mauvais. S’il cela est nécessaire, prenez le temps de consulter des experts en la matière, faites des analyses approfondies. Bref, ne ménagez aucun effort pour assurer la viabilité de votre entreprise.

En somme, l’implantation d’une activité dans un pays étranger nécessite de tout connaître sur le pays en question et évaluer le profit que celui-ci pourrait vous apporter de plus que vos activités d’avant ainsi que les risques que cela représente.